AFEI

Accueil » Action « Marianne de la Parité »

Action « Marianne de la Parité »

L’AFEI associée au réseau national Elles Aussi a organisé en Isère le premier trophée « Marianne de la parité ».

Les collectivités vertueuses en matière de parité ont été récompensées au Conseil Général de l’Isère le jeudi 7 avril 2011.

Les vainqueurs sont :

communes de 500 à 3499 habitants : St-Christophe-sur-Guiers en première position.

Les communes de Corps et de Cour-et-Buis sont deuxièmes ex æquo, tandis que la troisième est la commune de La Terrasse.

communes de plus de 3500 habitants : Villard-de-Lans en première position.

La commune de St-Egrève est arrivée deuxième et la commune de Vienne troisième.

Cérémonie Marianne de la Parité 2011 001 avt de commencerCérémonie Marianne de la Parité 2011 007 Daniel VITTE



Article Terre Dauphinoise Cérémonie de remise des Trophées 14 avril 2011

Article Affiches Mariannes Parité 15 avril 2011

POINTS OBTENUS PAR LES COMMUNES pour les Mariannes de la Parité


Logo La Marianne de la parite_couleursLogo-AFEI-transp4Logo Elles Aussi

2 commentaires sur “Action « Marianne de la Parité »”

  1. […] Les résultats des Marianne 2011 à consulter sur le site de l’AFEI […]

  2. Richardet dit :

    Bonjour,

    Une cérémonie a lieu à la Préfecture de Colmar le vendredi 27 mai 2011 à 18 heures durant laquelle été remise « La Marianne de la Parité ». D’autres organisations de ce type ont eu lieu dans différentes régions françaises.
    Que des associations féminines organisent ce genre de manifestation dans le but de faire évoluer les mentalités n’est pas à mettre au bénéfice des hommes.

    La parité ne cache t-elle pas la forêt encore dense des disparités entre les hommes et les femmes !

    Quand arriverons-nous à une véritable égalité entre tous les êtres humains ? A quand les mêmes droits pour tous ? Je précise qu’en m’exprimant ainsi, je ne parle pas à la place des femmes mais, je parle des femmes en tant qu’homme.

    La majorité des demandes des associations féminines notamment dans le domaine familial ou professionnel sont pourtant légitimes.

    A celles et ceux qui me disent que tout va trop vite pour la gent féminine, je réponds ceci :
    François POULLAIN DE LA BARRE, ( écrivain, philosophe) dans son livre – De l’égalité des sexes publié en 1673 – disait à son époque : « Toutes les lois ne semblent n’avoir été faites que pour maintenir les hommes dans la possession où ils sont… »

    André BRETON ( écrivain poète) de notre époque écrit :
    « Le temps serait venu de faire valoir les idées de la femme aux dépens de celles de l’homme dont la faillite se consomme assez tumultueusement aujourd’hui. »

    A ceux et celles qui me disent que le féminisme est une lutte d’arrière-garde, je réponds ceci :
    Les problèmes d’égalité, d’oppression, de maltraitance… sont toujours omniprésents :

    • Différentiel des salaires – 20 % voire plus en défaveur des femmes.
    • 85% des emplois précaires sont occupés par des femmes.
    • D’année en année, l’exclusion touche davantage les femmes
    • Il y a 85% d’hommes sur les bancs de l’Assemblée Nationale.
    • 80% des tâches ménagères sont encore le privilège des femmes.
    • Une femme est violée toutes les dix minutes en France.
    • La discrimination et la domination sont décriées mais pas toujours combattues.
    • Chaque année en France, plus de 2,5 millions de femmes souffrent de violences conjugales et presque autant de harcèlement dans l’espace public. Tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou ex-compagnon.
    • La femme accomplit toujours ce qu’elle appelle « la double journée ».
    • La femme doit toujours se justifier, prouver ses capacités.
    • La femme doit faire parfois un choix entre sa vie professionnelle et sa vie familiale.
    • Les traditions mettant en danger la santé des femmes perdurent même en France.
    • Les retraites des femmes sont nettement inférieures à celles des hommes
    • Certains hommes refusent ou paient partiellement la pension alimentaire de leurs enfants.
    Cette liste est malheureusement loin d’être exhaustive….

    Le temps n’est-il pas venu aux hommes de faire de la place aux femmes dans un état d’esprit de parfaite coexistence ? Les droits fondamentaux de la personne ne sauraient être reconnus aux uns et refusés aux autres Il nous faut imaginer les contours d’une nouvelle complémentarité et complicité.
    A quand la liberté de choisir pour tous les êtres humains ?

    RICHARDET Patrick
    ( 03.89.79.36.65
    Courriel : paricha@free.fr
    Auteur du livre
    Sujet féminin – Témoignages de femmes

Laisser une réponse