AFEI

Accueil » Lettre adressée au Président de la République par la Présidente de la CLEF au sujet de la nomination de nouveaux membres au Collège de la Haute Autorité de la Santé

Lettre adressée au Président de la République par la Présidente de la CLEF au sujet de la nomination de nouveaux membres au Collège de la Haute Autorité de la Santé

De notre point de vue, notre Présidente Brigitte PERILLIE soutient le courrier de l’OIP à la Présidente de la CLEF :

 

 

OIP et AFEI

Audrey ROBERT
Chargée de Mission
CLEF – Coordination française
Pour le Lobby Européen des Femmes
6 rue de la Rochefoucauld – 75009 Paris

 

Madame,

Nos deux associations l’AFEI, Association des Femmes élues de l’Isère, et l’’Observatoire Isérois de la Parité entre les femmes et les hommes, ont pris connaissance de la lettre ouverte que vous adressez à Monsieur le Président de la République au sujet  de la nomination de nouveaux membres du Collège de la Haute Autorité de la Santé.

Nous nous associons à votre démarche afin d’’attirer l’’attention du Président de la République  sur les prochaines nominations lors du prochain renouvellement du Collège, dans trois ans.
Vous rappelez avec raison qu’il s’’était engagé sur le principe de la parité dans les exécutifs et que nous devons être vigilantes pour faire respecter cet engagement.

A ce présent renouvellement y ont contribué le Président de l’’Assemblée Nationale et celui du Sénat.
Ne pensez-vous pas qu’’il serait  judicieux de faire parvenir un courrier à ces deux instances ?

Deux femmes seulement ont fait partie de ce Collège depuis sa création en 2004.
Souhaitons que dans un avenir proche, la représentation des femmes et des hommes y soit équilibrée, et donne une vision de la société où femmes et hommes soient à égalité de compétences.
Souhaitons, comme vous le soulignez que chacun et chacune « puissent accéder aux plus hautes responsabilités » dans tous les domaines.
Souhaitons  que  cette priorité affirmée « ouvrir un champ de conquêtes pour passer de l’égalité de droits à l’égalité réelle » soit une réalité.
Bien cordialement
Brigitte PERILLIE Présidente de l’’AFEI   http://www.femmeselues38.asso.fr/
Marie-Françoise PROUST-BAUDRY Présidente de l’’OIP F/H  http://www.parite-38.org/

Laisser une réponse