AFEI

Vous êtes dans » Accueil » Harcèlement scolaire, l’AFEI s’associe à la campagne nationale de prévention

Archive pour le : novembre, 2016

Harcèlement scolaire, l’AFEI s’associe à la campagne nationale de prévention

harcelement360

S’il s’est considérablement aggravé ces dernières années notamment avec l’arrivée des réseaux sociaux. Le harcèlement scolaire est plus facile de critiquer et d’attaquer derrière un ordinateur qu’en face à face. La journée du harcèlement est une journée où collectivement, nous devons dire stop et encourager toutes les formes de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire. En tant qu’élues de terrain, mais aussi mamans, nous sommes confrontées tous les jours aux dangers d’internet et au cyber-harcèlement qui provoquent une souffrance extrême chez nombre d’adolescents qui pour certains, décideront même que la vie n’en vaut plus la peine. Il est de notre devoir à toutes et à tous d’informer et d’encourager les initiatives en faveur de la communication sur le sujet afin de sensibiliser dès le plus jeune âge les enfants, en milieu scolaire, aux risques du harcèlement.

Nous souhaitons par exemple qu’un module spécifique au cyber harcèlement soit intégré dans la formation des élèves comme des enseignants afin de développer la prévention auprès des enfants. Mais cela ne suffit pas, notre rôle en tant qu’adulte  est primordial devant le danger d’internet. Il faut absolument communiquer sur le sujet avec ses enfants afin de les alerter sur les éventuelles dérives de publications, de dialogues et envois de photos personnelles entre amis, les dégâts pouvant être irréversibles.

De plus, le danger est encore plus élevé chez les filles selon une récente étude menée sur le cyber-harcèlement. 22% des filles ont été traitées de « pute » et de « salope » et 20% d’entre elles rapportent avoir été insultées en ligne sur leur apparence physique.

L’AFEI est pour une prise conscience collective, doublée d’un renforcement des sanctions lorsqu’il est fait usage d’un réseau de communication en ligne et notamment lorsque les faits ont été suivis du suicide de la victime car, aujourd’hui les faits de cyber harcèlement sont moins sévèrement punis que le vol à l’étalage ou le recel d’une bicyclette.

Posté à 12:06 le 5 novembre, 2016 | Lire la suite »